Bath tapes is a sound and performance art video exploring the silencing and censorship of women's voices and bodies in a patriarchal society. Our societies obsession with degrading the female body is a manifestation of modern humanities self-hatred and disconnect from nature, with disastrous consequences as we wage war against the earth.  This is a disconnect which was not experienced by ancient civilizations which honored the inter connectivity of the human body with the earth and outer space, with a reverence for the cycles of nature which are naturally embodied through menstruation.

A breath is a natural cycle of growth and death which is mirrored in many things in nature, the body’s menstruation and potential for creation and destruction being one reflection of the earth and moon’s inhalation/exhalation. The menstruating body connects humanity to the mystery of the cosmos, the cycles of the moon in the night sky and the mysterious origin of all celestial life. These videos feature nudity of various bodies to reclaim the female form from the hyper-sexualization found in mainstream society through misogynistic industries like pornography, with the intention of de-sexualising and poeticizing the female form as a way to heal from sexual trauma and objectification.

Bath Tapes est une vidéo sonore et artistique explorant le silence et la censure des voix et des corps des femmes dans une société patriarcal. L'obsession de nos sociétés de dégrader le corps féminin est une manifestation de la haine de soi et de la déconnexion des humanités modernes avec la nature, avec des conséquences désastreuses alors que nous menons la guerre contre la terre. C'est une déconnexion qui n'a pas été expérimentée par les civilisations anciennes qui honoraient l'interconnectivité du corps humain avec la terre et l'espace extra-atmosphérique, avec un respect pour les cycles de la nature qui sont naturellement incarnés par la menstruation.

 

Un souffle est un cycle naturel de croissance et de mort qui se reflète dans de nombreuses choses de la nature, les menstruations du corps et le potentiel de création et de destruction étant le reflet de l’inspiration / expiration de la terre et de la lune. Le corps menstrué relie l'humanité au mystère du cosmos, aux cycles de la lune dans le ciel nocturne et à l'origine mystérieuse de toute vie céleste. Ces vidéos présentent la nudité de divers corps pour récupérer la forme féminine de l'hyper-sexualisation trouvée dans la société traditionnelle à travers des industries misogynes comme la pornographie, avec l'intention de dé-sexualiser et de poétiser la forme féminine comme un moyen de guérir d'un traumatisme sexuel. Cette série explore la relation sociétale complexe et souvent violente avec le corps utérin.